Bourses d'études pour actrices et acteurs

Règlement concernant l’audition
La Fondation Friedl Wald, installée à Bâle, décerne des bourses d’études aux étudiantes et aux étudiants méritants dans le besoin qui se forment dans le domaine du théâtre (voir la rubrique "Prestations").

  1. Candidates et candidats
    1. Les candidates et les candidats sont de nationalité suisse ou vivent en Suisse depuis au moins 5 ans (la date d’entrée dans le pays indiquée sur leur titre de séjour faisant foi).
    2. Les candidates et les candidats ne peuvent concourir que deux fois au cours de deux années consécutives.
    3. Les candidates et les candidats ne dépassent pas l’âge de 26 ans au cours de l’année de la première audition.
    4. Les candidates et les candidats sont inscrits dans la section théâtrale d’une haute école reconnue située en Suisse romande ou en Suisse alémanique et subventionnée essentiellement par des fonds publics. Sont exclues les personnes qui se forment dans le domaine de la mise en scène, du conseil artistique, de la pédagogie théâtrale ou dans un domaine similaire. Lors de la première audition, les candidates et des candidats suivent le programme du 3ième ou du 5ième semestre de bachelor ou celui du 1er semestre de master. Lors de la deuxième audition, ils suivent le programme du 5ième semestre de bachelor ou celui du 1er semestre de master.
    5. Après la nomination par leur institut de formation, pour demander une bourse, les candidates et candidats remettent, après l'invitation par la fondation, le questionnaire dûment rempli, leur curriculum vitae et le programme d’audition.
    6. La date limite d’envoi des candidatures figure sur le formulaire "Information pour l’envoi de votre dossier". Les dossiers envoyés hors délai ne sont pas examinés.
  2. Audition
    1. L'audition n'est pas publique.
    2. Le programme comporte trois épreuves différentes qui sont des monologues (au moins un) ou des dialogues (au moins un), que les candidates et les candidats ont travaillés seuls ou sous la direction d’une autre personne. D'époques différentes, les scènes choisies comprennent au moins un texte classique et un texte contemporain. Sont considérés comme classiques les textes datant aussi bien de l'Antiquité que de l’âge d’or du théâtre français, anglais ou allemand. Les auteurs des 20ième et 21ième siècles sont considérés comme d'époques différentes si leur années de naissance ont plus de 30 ans d'écart.
      Les candidates et les candidats jouent des personnages de caractères différents.
    3. La scène dispose d'une table et d'une chaise comme accessoires.
    4. L'audition dure au maximum 25 minutes.
  3. Jury
    1. Le jury se compose des membres du Conseil de fondation et de plusieurs spécialistes externes.
    2. Les membres du jury n’enseignent pas dans une haute école de théâtre suisse.
  4. Critères d'évaluation
    La pondération des critères suivants se fonde sur le niveau de formation des candidates et des candidats, lui-même fonction du programme de l’école qu’ils suivent:
    1. Talent
      Créativité, capacité de jeu, spontanéité, précision de l’expression, exactitude de l’action représentée et de la diction, force d’expression et différenciation stylistique.
    2. Voix et langue
      Pureté de la voix, capacité d'articulation, tessiture et force de la voix, adéquation du langage scénique, éventuellement capacité à s'exprimer en dialecte et à chanter.
    3. Corps et mouvement
      Posture, capacité à se mouvoir, sens du mouvement et rythme.
  5. Décisions
    La fondation rend ses décisions par écrit et ne les justifie pas. Elles sont définitives et non sujettes à recours.
  6. Frais de déplacement
    La fondation couvre les frais de déplacement des candidates et des candidats et ceux de leurs éventuels partenaires de scène (prix du billet CFF 2ième classe). Lors de l’audition, les candidates et les candidats remettent à la fondation le formulaire "Feuille pour remboursement des frais". Ils y indiquent le montant de leurs frais de déplacement ainsi que les coordonnées de leur compte bancaire ou postal, afin qu’elle puisse leur rembourser ces frais et, le cas échéant, leur verser une bourse.

 

Bâle, en novembre 2014

[ DTP ]